Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

SLIDER

TOP

RANDOM

MA COMMUNE

POLITIQUE

POLITIQUE/block-1

COMMUNIQUES

COMMUNIQUES/block-1

SPORT

SPORT/block-2

SOCIETE

SOCIETE/block-2

VIDEOTHEQUE

VIDEOTHEQUE/block-1

CULTURE

CULTURE/block-6

EDUCATION

EDUCATION/block-6

ECONOMIE

ECONOMIE/block-1

ENTREPRENEURIAT

ENTREPRENEURIAT/block-6

DANS LE MONDE

DANS LE MONDE/block-6

Derniers articles en ligne

21 mai 2024

Togo : La PM Victoire Tomegah-Dogbé et son gouvernement ont démissionné



La première ministre Victoire SidemehoTomegah-Dogbé a présenté ce mardi 21 mai 2024 sa démission ainsi que celle du gouvernement au Président de la République, qui l’a acceptée.


Le Président de la République a félicité la Première ministre et les membres du gouvernement pour la qualité du travail accompli au service de la nation, et leur a demandé d’assurer le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement.

Cette démission coïncide exactement avec la rentrée inaugurale de la nouvelle assemblée nationale. Pour l'instant, elle sera dirigée par le doyen d'âge, un opposant en la personne de Aimé Gogué.

Togo/Session de droit à l’Assemblée Nationale : Aimé Gogué Doyen du bureau d'âge, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson bel et bien présente



Les députés issus du scrutin législatif du 29 avril dernier se sont réunis ce mardi 21 mai 2024 à l'hémicycle à la faveur de la session de droit. La rencontre a été présidée par le doyen d’âge, Prof Tchabouré Aimé Gogué, assisté des deux plus jeunes élus, Senou Soklingbé et  Komlan Amoudji.

Les 107 députés présents de mettre en place une commission chargé de faire des propositions d’amendement du règlement intérieur de l’institution. 

Composée de 19 membres dont 16 issus du parti Union pour la République (UNIR) et trois de l’opposition ‘ultra minoritaire’, cette commission est chargé de faire de retoucher l’ancien règlement intérieur de l’assemblée nationale présidée par Yawa Tségan afin de l’adapter aux nouvelles donnes et aux nouveaux textes notamment la nouvelle constitution et au nouvel effectif de députés.

Dans son discours inaugural, le nouveau chef de file de l’opposition togolaise et  président du bureau d’âge, a lancé un vibrant appel à l’attention de ses collègues de la première législature de la 5ème République.

« Forts de notre rôle de législateurs, il nous revient de créer un cadre propice  au développement et à la promotion des investissement pour renforcer notre résilience (…), face au défis sécuritaires, il nous de revient de mettre en place des lois donnant à notre armée le budget et des dispositions nécessaires pour faire face à la crise sécuritaire qui ébranle le nord de notre pays », a indiqué le président du parti Alliance Démocratique pour un Développement Intégral (ADDI).


On a noté la présence remarquable de la nouvelle député du DMP Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Dans cette nouvelle assemblée nationale, UNIR ultra majoritaire, dispose de 108 sièges contre 5 pour l'opposition.